Qu'est ce qu'on "croc" cette semaine ?

Panier de la semaine 38 :

 Panais, poireaux, pâtisson jaune, quetsches "Stanley", pommes de terre "Monalisa", pommes "Gala", oignons de Roscoff AOP, et salade "feuille de chêne rouge" (panier "Croc maxi" uniquement). 

 

Recettes associées :

- Pâtisson farci à la viande. Lien : http://crocsaisons.fr/index.php?route=pavblog/blog&id=273

- Clafoutis aux quetsches. Lien : http://crocsaisons.fr/index.php?route=pavblog/blog&id=274

 

Infos et conseils :

- L'automne approche à très grands pas.... et cela commence à se ressentir dans les paniers.... Premiers poireaux, pâtisson, panais.... En revanche, ce sont normalement les dernières prunes de cette année, nous vous conseillons de les conserver au frais avant de les consommer sans trop tarder !

 

- Quelques infos sur : 

- Le pâtisson :

Cette courge est également appelé artichaut d'Espagne à cause de son goût. Ce légume ancien à la forme aplatie, est de la famille des cucurbitacées. Très peu calorique et riches en vitamines et minéraux, vous trouverez sur les étals des pâtissons jaunes, des pâtissons blancs et des pâtissons verts. Le pâtisson récolté mûr peut être conservé pendant plusieurs semaines dans un endroit frais et à l’abri de la lumière.

En cuisine, les pâtissons sont préparés de mille façons. Il convient de les peler en raison de leur peau qui a tendance à devenir fibreuse rapidement. En gratin, les pâtissons sont accompagnés d’une sauce béchamel agrémentée de fromage râpé. En ratatouille, ils se marient parfaitement avec les poireaux, les oignons, les pommes de terre, les courgettes, les tomates, les aubergines et le chou-rave. Les gros pâtissons sont excellents farcis de viande, de légumes ou encore de noix. On peut également s’en servir pour faire des tartes ou des galettes. Le pâtisson à besoin d'être relevé car son goût est assez neutre.
Vous pourrez le cuire très facilement à l'eau bouillante, à la vapeur ou au four.

 

Cuisson du pâtisson à l'eau bouillante :

En faisant cuire votre pâtisson à l'eau bouillante, vous pourrez récupérer sa chair afin de l'agrémenter en gratin avec du fromage et de la noix de muscade ou en soupe par exemple. Commencez par brosser votre pâtisson sous l'eau claire. Séchez-le dans un torchon propre. Dans un grand faitout, déposez le pâtisson entier et couvrez-le d'eau salée. Portez le tout à ébullition. Comptez 20 minutes de temps de cuisson à l'eau bouillante pour un petit pâtisson (7 minutes en cocotte minute) et 35 à 40 minutes s'il est gros (15 minutes en cocotte minute). C'est cuit lorsque la lame d'un couteau y rentre facilement. Égouttez alors le pâtisson entier et cuisinez-le selon vos envies. Vous pouvez aussi éplucher la courge, la couper en morceaux et enlever les graines avant cuisson.

 

Cuisson du pâtisson à la vapeur :

La cuisson à la vapeur est idéale pour les petits pâtissons, dont le diamètre est inférieur à 10 cm. Vous pourrez les cuire entier. Brossez-les sous l'eau claire et séchez-les dans un torchon propre ou du papier absorbant. Remplissez le fond de votre cocotte minute d'eau. Déposez les pâtissons dans le panier vapeur. Verrouillez la cocotte minute et faites chauffer. Décomptez 15 minutes de cuisson à partir du sifflement de la soupape. Laissez s'échapper la vapeur avant d'ouvrir la cocotte. Si vous cuisinez de gros pâtissons, coupez-les en morceaux après les avoir épluchés. Enlevez les graines avant de placer le tout dans le panier vapeur. Dégustez le pâtisson cuit à la vapeur nappé de miel, parsemé de parmesan râpé et de basilic ciselé.

 

- Le panais :

Il s'agit d' un légume racine de la famille des ombellifères, il est originaire d’Europe. Très consommé à une époque, il a longtemps été confondu avec la carotte blanche ou jaune.

Comment consommer ce légume ?

* Crus, en bâtonnet à tremper dans des sauces pour l’apéritif, ou râpés, avec une vinaigrette bien relevée, et éventuellement agrémentés d’autres légumes ou fruit (carotte, pomme, poire, orange...), de fruits secs (noisettes, noix...), d’épices (curry, gingembre, cannelle...), de fromages.

* Mixés, en velouté, ou en purée, avec de la crème et des pommes de terre pour en adoucir le goût.

* En accompagnement (seul ou en mélange avec d’autres légumes comme la carotte ou pomme de terre) : en purée, sautés à la poêle, en gratin avec de la crème ou de la béchamel, ou encore au four, en frites

* Intégrés à des plats salés tels que des quiches, cakes, galettes de légumes, hachis parmentier, flan...


 

Bonne semaine à tous.....